Au sommaire :


Yidika reçu à l'école Emmancel

Le 21/12/12, dans le cadre de leur voyage à Pointe-Noire, Annick, Geneviève et Killian étaient reçus, avec Aurélie & Charly de Yidika, à l'école Emmancel de Pointe-Noire : une étape importante dans la correspondance installée entre cette école et l'école de Quintin.

Charly explique l'importance de créer du lien entre les enfants de France et d'Afrique.

Nous sommes enchantés de vous recevoir et nous vous souhaitons "bonne arrivée"...


Rencontre Yidika - CFSI - PCPA Congo

L’association Yidika, représentée par son vice-président, Jean-Aimé Mouloungui, a été reçue en entretien par Madame Delphine Arnould, responsable programme au CFSI, responsable PCPA-Congo, le mercredi 09/01/13, dans les locaux du CFSI à Paris (1).

 

Au cours de cette réunion, les points suivants ont été abordés :

  • Les activités de Yidika et la poursuite du partenariat avec l’AJID
    - micro-projet expérimentation cuiseur à bois économe
    - création et ouverture au public du centre de ressources
    - les difficultés rencontrées par les VSI de Yidika
  • Synthèse sur les décisions du comité de pilotage (11/2012, à Brazzaville) de la Phase II
  • La Phase III et ses enjeux
    - renouvellement des anciens membres et adhésion des nouveaux membres
    - élection au comité de pilotage (COPIL)
    - programme d’activités et couverture nationale

Très séduite par le projet "Maison de la nature et de la solidarité", Mme Arnould encourage Yidika à tout mettre en œuvre pour la construction cet écocentre.
A la fin de notre entretien qui a duré 1h 30, elle a remis à Yidika 3 exemplaires de Alternatives citoyennes (bimestriel d’information du PCPA-Congo) et 2 exemplaires du livret « Les bonnes pratiques associatives à respecter », édité par le PCPA-Congo.
Les deux parties se sont quittées très satisfaites de cet échange très riche et fructueux.

 

Le compte-rendu complet est disponible pour les adhérents de Yidika ici.

Pour devenir adhérent, cliquez ici.

 

(1) : Le www.cfsi.asso.fr est le Comité Français pour la Solidarité Internationale.


2013 : les voeux du Président

Le dynamisme d'une association est crée par ses bénévoles, ses sympathisants et, bien-sûr, ses adhérents. Yidika Village Créatif en est un exemple.

 

Au cours de l'année 2012, Yidika a organisé ou participé à de nombreuses manifestations. Je pense notamment à la journée de solidarité à Rennes (MJC de Bréquigny), à l'Assemblée Générale (St
Brandan) qui a constitué le nouveau bureau, au forum des associations à Saint Brandan (Côtes d'Armor), puis à Plélan le Grand (Ille et Villaine), au forum de la solidarité internationale à Tréquier (Côtes d'Armor) et le train du Père Noël à L'hermitage (Côtes d'Armor).
Et comment ne pas aussi oublier toute l'organisation relative au départ de Charly, Aurélie et leurs enfants. D'abord, la formation par la Délégation Catholique pour la Coopération (DCC), puis leur déménagement de St Brandan et, pour finir, toute la préparation logistique pour le transfert de matériels informatiques (les dons d'adhérents et sympathisants).
Je remercie toutes celles et ceux qui ont participé et contribué à l'organisation de celles-ci pour faire de Yidika une association attractive et accueillante.

En parallèle de tout cela, le nouveau bureau a dû aussi trouver ses marques, du fait de l'éloignement géographique de ses membres et de l'implication que cela demandait. Je tiens à leur témoigner toute ma reconnaissance pour leur travail respectif et leur solidarité.

 

J'ai pu constater tout au long de cette année 2012, combien l'engagement vers l’Europe ou le monde relève d'un même élan vers l'autre, d'une même volonté d'ouverture. Cette dynamique solidaire est particulièrement forte et présente au sein de l'association, car la solidarité peut s'exprimer de différentes manières.

Une simple compassion, soudaine, qui nous pousse naturellement à aider autrui ou une solidarité plus durable, délibérée, réagissant aux injustices sociales. Cette solidarité fondée sur le sentiment d'interdépendance entre tous les êtres humains, s’efforçant de remonter aux causes de ces injustices puis d'agir dessus. Ceci est très important à mon sens et démontre l'objectif de l'association par le travail entrepris par Yidika France et Yidika Congo.

 

En ce début 2013, une nouvelle année se présente devant nous avec des projets en cours et déjà des réflexions sur ceux à venir.

 

Aujourd'hui, parmi les projets en cours, je citerai l'ouverture du Centre de Ressources à Pointe-Noire, le bon déroulement des actions de sensibilisation dans les quartiers de la ville, la bonne coopération entre les deux associations partenaires (AJID/Yidika), le partenariat pédagogique entre les écoles du nord et du sud et la poursuite de la recherche du terrain de construction de l'éco-centre.

 

Vous le voyez, 2013 sera une année riche en travail et en projet pour l'association, car elle est sur une bonne dynamique que nous entendons poursuivre ensemble. 2013 verra, en plus des diverses et nombreuses manifestations et c'est avec plaisir que l'association y participera ou organisera ces manifestations.

 

Adhérents, sympathisants, mes chers amis, en mon nom et celui des membres du bureau, je vous souhaite une bonne et heureuses année 2013.

Tous mes vœux de bienvenue aux nouveaus adhérents.

Le Président,

David Banga Toussaint



Rapport d’activités de Yidika au Congo

Ce rapport concerne les activités de Yidika au Congo de septembre à décembre 2012. Il s'articule sur 3 axes :

 

1. Mise en place du Centre de Ressources dans les locaux de l’association AJID

- Mise en place du cyber espace

- Mise en place de la bibliothèque

- Appui à l’insertion professionnelle des jeunes

- Sensibilisation du grand public au respect de l’environnement en vue de l’amélioration du cadre de vie

 

2. Quartier Mpaka

- Etude de milieu : étape diagnostique et contribution à la dynamique locale

- Expérimentation de techniques respectueuses de l’environnement

- Lancement du projet de cuisson écologique

 

3. Liens avec l’association YIDIKA en France

- Lien avec le bureau

- Comptabilité et recherche de financements

- Lien avec le service communication

 

Télécharger
Téléchargez le rapport d'activités complet
Rapport d'activités de Yidika au Congo de septembre à décembre 2012
2013-01-14 Yidika rapport d'activités se
Document Adobe Acrobat 41.6 KB
Télécharger
Téléchargez la présentation du Centre de Ressources
mis en place par Yidika à Pointe-Noire, en partenariat avec l'AJID
2013-01-14 Centre de Ressources YIDIKA -
Document Adobe Acrobat 849.4 KB

Les élèves solidaires de Quintin (22)

Dans le cadre de son action de sensibilisation à la solidarité internationale, l’association Yidika a su éveiller la sensibilité des enfants l'Ecole Notre-Dame de Quintin. Ceux-ci, entretiennent dans le cadre de l’amitié entre les peuples, une correspondance suivie avec des élèves d’écoles primaires de Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville. Les enfants de Quintin ont  reçu, dans l’après-midi du 14/12/12 en l’école Notre-Dame, la visite d’Annick NEDELEC venue leur annoncer son voyage au Congo. Les jeunes quintinais, fidèles à leur image d’élèves solidaires,  ont chargé les bras de notre frêle Annick : ils lui ont confié 10 kg de livres  au profit de leurs correspondants de Pointe-Noire.  Ce geste est la preuve que la solidarité n’est pas une question d’âge ni d’idéologie. Nous espérons que Annick rentrera du Congo avec son appareil photo plein d’images des jeunes scolaires de Pointe-Noire qui, nous n’en doutons pas fera plaisir à scolaires quintinais. Partie le 18/12/2012 en compagnie Killian (fils de Charly) et de Geneviève (maman d’Aurélie), Annick visite le Congo pour la première fois. Le retour, sur le territoire national, des trois  « pèlerins » est prévu pour le 05/01/2012, en matinée.
Jean-Aimé Mouloungui


Annick, Geneviève et Killian au Congo

06/12/12

Annick Nédélec, la marraine de Charly, Geneviève Launay, la maman d'Aurélie et Killian Bigoundou, le fils de Charly, s'apprêtent à rejoindre nos deux volontaires pour 3 semaines du 18 décembre au 6 janvier 2013.

 

Annick, qui a déjà voyagé plusieurs fois sur le continent africain, vient tout juste de fêter ses 76 ans ! Vaillante, alerte et au fait des réalités de ce continent, elle nous explique deux ou trois petites choses :

 

Au niveau du transport, le voyage en avion par Air-Maroc se prépare depuis longtemps puisque c'est Charly qui a acheté les billets (environ 1000€ par personne) en même temps que les siens.

Au niveau administratif, les 3 passeports sont prêts et les visas demandés ne devraient pas tarder. En tant que mineur d'âge, Killian a besoin d'une autorisation de quitter le territoire rédigée par sa maman et une autorisation doit être demandée à son collège puisque le départ intervient une semaine avant la fin des cours.

 

Au niveau sanitaire, le vaccin contre la  fièvre jaune est obligatoire ; ceux contre la diphtérie, tétanos, polio et hépatite A sont jugés indispensables. Dans tous les cas, les mesures de protection contre les piqûres de moustiques sont essentielles. Annick, de par ses voyages répétés, a son traitement habituel contre le  paludisme.

 

Le départ est prévu le 18 décembre de Paris-Orly à 12h20 avec Royal Air Maroc, escale à Casablanca (de 14h20 à 18h), arrivée à Pointe-Noire vers 1h30, soit environ 9h30 de vol.

 

Chacun a droit à 46 kg de bagages mais chaque valise ne doit pas dépasser 23 kg.  Annick prévoit d'emporter différentes sortes de draps et de tissus pour de la confection sur place, et des photos aussi : il s'est passé plein de choses durant l'été et elle a le grand désir de repartager ses moments avec Aurélie et Charly.

Geneviève emporte des graines pour commencer un potager sur place et également  des médicaments de première nécessité ainsi que des livres pour aider des élèves de niveau CAP en français, sans oublier des pensées, des bisous des uns et des autres à leur transmettre.

Comme bagage à main, Annick prendra la guitare de Charly qu'elle lui a offerte pour son récent baptême. Charly n'a pas pu l'emporter à son départ vu l'encombrement et la fragilité de l'instrument.

 

Le retour est prévu le 6 janvier à 2h30 de Pointe-Noire pour une arrivée à Paris-Orly à 15h20.

Souhaitons-leur bon voyage et joyeux Noël, au Congo !


Télécharger
Annick Nédélec, l'infatigable Titanic - Quintin
28/11/12 - Ouest France
2012-11-28 ouest-france-annick-nedelec-y
Document Adobe Acrobat 2.5 MB

L'AJID : en faveur de l'emploi des jeunes

Présentation de l’équipe de l'AJID
 
L’Association des Jeunes pour l’Innovation au Développement (AJID), notre principal partenaire ici à Pointe-Noire accompagne depuis deux ans des jeunes congolais dans leur parcours d’insertion socio-professionnelle. Une équipe de professionnels bénévoles (1 psychologue et 1 conseillère jeunesse) accueille ces jeunes en entretien individualisé pour :

  • les informer sur les besoins des entreprises
  • les former aux techniques de recherche d’emploi
  • les aider à écrire un CV, une lettre de motivation
  • déposer leurs dossiers à l’ONEMO (Pôle Emploi local) et aussi directement dans les entreprises.

Pour ce projet d’appui et de plaidoyer en faveur de l’emploi des jeunes, l’AJID a bénéficié d’un financement du programme PCPA-CONGO et signé une convention de partenariat avec la Direction Départementale de la Jeunesse du Kouilou (notre région).
En plus de cet accompagnement, l’association propose des prestations en bureautique et secrétariat (impressions, photocopies, scanner, traitement de texte...), pour consolider ses ressources propres.

 

Nous allons vous présenter l’équipe qui travaille avec nous au quotidien sur le projet de centre de ressources :

 

Mr Franck Roger MATOKO

Ingénieur en électricité, Franck Roger, Président du bureau exécutif de l’AJID, est acteur de la société civile et engagé depuis près de 20 ans. Il a acquis une grande expérience dans les domaines du développement local, de la décentralisation, du renforcement de capacités des acteurs du  développement et de l’animation des projets au service de la  société civile congolaise.
Marié et père de trois enfants, Franck Roger a longtemps travaillé comme conseiller dans de nombreux services de l’administration congolaise. Ensuite, il a créé une entreprise de prestations en électricité bâtiment parallèlement à son engagement associatif.
Mr MATOKO émet le voeu de voir un jour à Pointe-Noire l’émergence d’une mission locale pour l’emploi chargée d’assurer l’insertion socio-professionnelle des jeunes de Pointe-Noire.

Mr Albert MBWILA
Je m’appelle MBWILA Albert, j’ai 65 ans d’âge et suis enseignant retraité. J’ai exercé mon travail dans les départements des plateaux et de Pointe-Noire avant d’intégrer le centre d’accueil de mineurs de Mvoumvou comme éducateur social.
Depuis, comme psychologue, je suis à l’écoute des jeunes que j’accompagne dans leurs recherches d’emploi au sein de l’AJID où je suis aussi conseiller du coordonnateur.

Marlène MASSAMBA
Appelez-moi Marlène ! J’ai 25 ans, de signe astrologique Balance, je suis née d’une famille de quatre enfants dont je suis l’aînée.
J’ai obtenu mon baccalauréat série « D » en 2007 à Pointe-Noire avant de poursuivre mes études supérieures à Brazzaville à la Faculté des Sciences Economiques de l’Université Marien Ngouabi.
Titulaire d’une licence en économie quantitative depuis 2010, je suis actuellement secrétaire-gestionnaire dans l’équipe AJID.
Jouer au tennis de table, écouter la musique sont mes passe-temps favoris.

Aimé-Brice MVOUAMA
Parcours scolaire et professionnel : J’ai le certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) ; un brevet d’études primaires premier cycle (BEPC) obtenu en 1997 ; satisfait au bac F3 (électrotechnique) au Lycée 1er Mai de Brazzaville en 2001.
Cursus professionnel : J’ai travaillé au Cabinet d’Etudes Travaux Services (CETS) et à la Congolaise Industrielle du Bois (CIB) comme électricien ; puis à l’entreprise Bois et Placage de LOPOLA (BPL) en qualité de conducteur d’engins dans la région de la Likouala.
Fonction dans l’équipe au sein de l'AJID : Je suis chargé de l’entretien et de la maintenance. Je souhaite consolider mes connaissances en informatique pour m’investir dans le Centre de Ressources en création.


Semaine de la solidarité internationle

Forum de la solidarité à Tréguier

Le dimanche 25 novembre, dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale (la SSI), Yidika Village Créatif participe au forum de la solidarité à Tréguier [22]. Retrouvez-y David et Virginie, ils y seront.

Télécharger
Programme du forum de la solidarité à Tréguier [22]
25/11/12
2012-11-25 Tréguier - forum de la solida
Document Adobe Acrobat 453.2 KB

La Terre ? C'est notre droit !

Le 27 novembre de 10 à 16h à Lorient [56], la CASI-Bretagne organise une conférence-réflexion-discussion-débat :

La Terre ? C'est notre droit !

A partir d'expériences de mobilisations communautaires au Congo, en Amazonie, en Indonésie et en Bretagne, comment les droits sont ils utilisés sur les territoires. Echecs, succès... Peut-on mutualiser les revendications ?

Plus d'infos ici.

Ensemble, citoyens d'un autre monde à construire

Mercredi 28 novembre à l'Auberge de jeunesse de Pontivy [56].

[organisé aussi par la CASI-Bretagne]

Vous menez des projets en Afrique ? en Asie ? en Amérique Latine ? Les représentants des société civiles organisées sur ces territoires vous présentent leurs projets et leur revendications.

 

Venez à la rencontre de :

  • Zainal Arifin Fuad, secrétaire général de S.P.I.
  • Franck Roger Matoko,  membre du Programme Concerté Pluri-Acteurs (PCPA-Congo) financé par l’AFD,  le CFSI et l’UE
  • Evaristo Nugkuag, fondateur des organisations amérindiennes d’Amazonie et aujourd'hui à la tête d'une ONG de soutien des peuples d'Amazonie
  • Guy Serge Ngoma, président de l’Association congolaise pour les minorités ethniques autochtones

Quels regards sur nos actions ? Quelles perspectives ?

 

Consultez le programme et inscrivez-vous.

 

Franck Roger Matoko est président de l'AJID qui met un local à disposition de Yidika à Pointe-Noire pour le centre de ressources Ritimo.


Le matériel est sorti du port

12/11/12

 

Le matériel envoyé par Yidika à destination de Pointe-Noire est bien arrivé par container le lundi 8 octobre 2012 à bord du navire WEHR ELBE (Compagnie NILE DUTCH) parti de ROUEN trois semaines plus tôt.

Nous avons pris contact avec la société congolaise AFRICA Transit pour gérer le « parcours en douanes » et les opérations portuaires (acconage, dégroupage, apurement,…). Avec tous les interlocuteurs, il faut savoir prendre son mal en patience, le rapport au temps est différent de celui que nous connaissons en France : « il n’y a pas de problème mon frère, ça finira par s’arranger » disent-ils ! Probablement une réminiscence du M’bongui (l’arbre à palabres au village) où il faut savoir laisser le temps au temps…

Comme convenu, l’AJID a pris en charge les frais douaniers, la demande "d’exonération de douanes" déposée au Ministère du Budget en qualité d’acteur associatif est toujours « en cours d’instruction »…le chef qui signe est peut-être en congé !!

Ensuite, le matériel a été acheminé vers nos bureaux de Mpaka où nous avons tout déchargé et stocké provisoirement dans le local associatif.

Ce jeudi matin a été consacré à l’inventaire, on souhaite y ajouter la valeur réelle pour estimer le stock global. Nous prendrons contact avec les artisans menuisiers qui seront chargés de fabriquer le mobilier informatique et les étagères.

En espérant que tout se passe conformément à nos attentes, il est envisageable d’équiper et inaugurer le centre de ressources avant fin novembre.

L’outillage professionnel sera stocké chez nous, en attendant après une réflexion collective, d’en définir le meilleur usage compte tenu des réalités locales (formation pratique, initiation, outil en mains, etc.)

Merci à tous naturellement, à David pour son aide logistique précieuse, Jean-Aimé, David, Virginie et Charlotte pour leurs dons. Un merci tout spécial à Mr et Mme AIRAULT de Quintin qui ont eu la gentillesse de nous faire don de ce petit matériel et outillage.

Charly


Aurélie & Charly sur RCF

24/09/12

Au moment où cette émission de radio est enregistrée, Charly & Aurélie BIGOUNDOU KOUMBA préparent leurs cartons pour partir au Congo-Brazaville comme coopérateurs de la DCC. Ils racontent leurs parcours et ce qui a motivé leur choix de partir en famille.

[Une émission de Vincent Tercelin de RCF Côtes d'Armor]

Eglise en Côtes d'Armor - Témoin : Aurélie & Charly BIGOUNDOU KOUMBA - coopérateurs DCC

Yidika reçu à l'AJID

21/09/12

Les représentants des deux ONG
Les représentants des deux ONG

ONG : l'Association des jeunes pour l'innovation au développement (AJD) reçoit une délégation de volontaires de l'ONG française Yidika Village Créatif.

 

 

Article de LES DEPECHES DE BRAZZAVILLE - Flash-O.N.G. - Vendredi 21 Septembre 2012 à 08:30:00 - db51869 (Congo-Brazza)

 

Charly Bigoundou Koumba et Aurélie Launay, deux membres de l'ONG française, ont été reçus, le jeudi 20 septembre, au siège de l'AJID par Roger Matoko, président de ladite association.

 

Après une année de collaboration entre les deux associations, c'est la première visite des membres de l'ONG française Yidika village en République du Congo.  Les membres de cette association séjourneront pendant deux ans à Pointe-Noire. Pendant leur séjour, ils mèneront plusieurs actions de sensibilisation sur le développement durable et la solidarité internationale. Ils initieront des projets d'assainissement dans quelques quartiers de la ville et organiseront des séminaires d'intérêt communautaire à l'endroit des jeunes. Pour faciliter le travail entre les deux associations, l'ONG française a apporté avec elle d'importants matériels logistiques que les deux associations utiliseront durant leur séjour ponténegrin.

 

Pour Roger Matoko, « ce partenariat avec l'ONG française constitue un partage d'expériences entre les deux structures. Une association qui se fixe des objectifs futurs ne peut pas faire chemin seul ».

 

Charly Bigoundou Koumba et Aurélie Launay se sont exprimés sur le bien-fondé du partenariat entre les deux associations : « La collaboration avec l'ONG congolaise constitue une richesse en vue d'une meilleure connaissance des habitudes congolaises pour les questions de développement  et environnementales qui intéressent les jeunes. »

 

Le partenariat entre les deux ONG a été rendu possible grâce au Programme concerté pluri acteurs Congo (PCPA). Par ailleurs, l'ONG française travaille en collaboration avec la délégation catholique pour la coopération (DCC).

Séverin Ibara [Les Dépêches de Brazzaville]


Premier imprévu à Pointe-Noire...

13/09/12

Arrivée à Pointe-Noire : un peu fatigués mais sous le soleil et avec le sourire !
Arrivée à Pointe-Noire : un peu fatigués mais sous le soleil et avec le sourire !

Voilà déjà une semaine que nous sommes partis de la France !

 

Nous nous installons tranquillement et cela se passe bien. La petite sœur de Charly fait tout pour aider à notre bonne "intégration". Elle m'apprend à laver plus efficacement le linge à la main, à me repérer dans le grand marché, à connaitre les prix des aliments,... Pour l'instant, nous sommes chez la maman de Charly (où vivent 3 de ses sœurs) car la veille de notre arrivée, nous avons dû faire face au 1er imprévu !  plus de logement alors que cela devait être bon depuis déjà plusieurs semaines ! Mais je pense que c'est bien aussi que nous ayons ce petit temps de transition dans la famille pour apprendre quelques repères avant d'être chez nous.
Dès notre arrivée, nous voilà partis à la recherche d'un logement que nous avons trouvé assez rapidement par l'association partenaire qui nous reçoit. Nous pourrons, en principe nous y installer dès la semaine prochaine dans le quartier de M'paka, à 25 min de marche de notre lieu de travail. Le jardin d'enfants se trouve à 3 min de marche de la maison. Nous sommes contents de la situation géographique du logement.

 

Les enfants apprennent assez vite les nouveaux codes : porter les scandales, se laver au sceau à l'eau froide - ou tiède parfois -, manger quand on a faim, dormir quand on a sommeil, être chouchouter par les tatas qui offre parfois un biscuit, un beignet ou même un bonbon !!!
Ils mangent sans aucun problème la nourriture locale et s'habituent bien.

Pour ce qui concerne les démarches et le travail,  Charly et moi sommes allés nous signaler au Consulat, nous avons ouvert un compte bancaire, avons pris un numéro de téléphone (avec l'indicatif internationale) que voici : 00.242.05.681.43.60 et avons commandé les lits, table, chaises et un meuble de cuisine auprès d'un menuisier de Pointe Noire.
Nous avons rencontré 1 représentant de l'AJID dès samedi dernier et avons eu un très bon premier contact. Nous découvrirons par la suite la vie de quartier et leur travail plus dans les détail. Cette association est reconnu et semble faire du bon travail auprès des jeunes. Cela est encourageants pour nous. Ils semblent avoir des attentes vis-à-vis de nous qui correspondent bien aux objectifs de l'asso.

Nous avons aussi commencé les actions concrètes à petite échelle : installation d'un composteur chez la maman de Charly et Charly a bien réaménagé toute la cour pour y laisser la place à 2 petits espaces à jardiner au lieu d'y déposer un peu de tout.

Nous donnerons d'autres nouvelles dans quelques temps.
Grosses bises à tous.

Aurélie, Charly, Aubin et Ismaël


Appels à dons en vue du départ

01/08/12

Ordinateur, matériel de menuiserie, de soudure : vous n'en n'avez plus utilité ? Ce matériel pourrait reprendre vie et permettre à des jeunes de se former ! Pour en savoir plus, contactez-nous : 06.64.03.29.36 ou 06.34.52.09.37 avant le 31/08/12.

Charly & Aurélie se préparent à partir au Congo pour concrétiser le projet de création d’un écocentre à Pointe-Noire. Ils seront accueillis sur place par l’AJID (Association des Jeunes pour l’Innovation au Développement) qui accompagnent
les jeunes congolais dans leur insertion socio-professionnelle.
Charly sera Coordinateur du Centre de Ressources et Aurélie, Chargée de Projets Développement durable.

 

Pour équiper ce centre, nous recherchons du matériel informatique :
• ordinateurs (portables de préférence) • imprimantes, cartouches d’encre, scanner, vidéo-projecteur, clé usb, ...
De son côté, l’AJID a besoin d’aquérir du petit matériel de menuiserie et soudure pour son futur centre de formation : • outillages de base : scies, marteaux, rabots à fente, pinces, tournevis, mètres pliants, ... • étau Magnat • cagoule de soudure • meuleuse angulaire • masque à main soudure • porte électrode • baguettes à souder • scie à métaux pro (et lames) • perceuse à percussion • disque à meuleuse.

L’AJID s’engage à participer aux frais d’acheminement). Merci de votre soutien !

 

Grâce à vos dons, Yidika participe à l'équipement d'un centre de formation professionnelle de l'AJID (Association des Jeunes pour le Développement et l'Innovation) à Pointe-Noire.

 


Troisième temps de formation au départ

Aurélie, par mail le 17/07/12

Le module de ce soir vient de finir et c’est tous les jours comme ça ! Le matin, 8h45, temps spirituel en groupe par zone géographique, puis début des "cours". Selon les jours : questions pratiques (protection sociale, assurances, contrat de volontariat, santé ...), le contexte du pays (géopolitique, rencontre avec les chargés de mission de notre pays, travail sur la création d’un panneau de présentation de notre pays, société et cultures, l’homme africain et sa vision du monde,...) et aussi, nous situer dans notre mission professionnelle (adéquation entre nos compétences actuelles et le poste de la mission, puis cours pour compléter nos connaissances en comptabilité, gestion de projet, recherche de fonds, intégrer une équipe locale,...) ; et encore les questions plus personnelles (vie affective, comment gérer le contexte particulier de la mission, départ avec les enfants, possibilité de rencontrer le psychologue ou les formateurs de l’équipe pour parler des doutes, des craintes,...), mais encore gestion des conflits, conférence sur les droits de l’Homme, le poids des médias en fonction du contexte politique des missions, ...


Voilà un bref échantillon de ce qui est abordé. Et voilà pourquoi je dis que c’est très intense et très enrichissant à la fois. Les questions sont abordées en profondeur et en confiance avec beaucoup de pragmatisme. C’est en grande partie des anciens volontaires bénévoles qui animent les ateliers, ce qui permet de bien se projeter et de se sentir déjà proche du terrain grâce à leurs nombreux témoignages, anecdotes. Une place importante est faite au temps de ressourcement spirituel.

 

Le stage se passe dans une bonne ambiance avec des hauts et des petits bas pour chacun d’entre nous. L’entraide, l’échange de ressources, d’informations pratiques sur le travail de terrain sont au rendez-vous.

 

Voir quelques photos de la formation en cliquant ici

 


2ème week-end de formation au départ

01/06/12

 

Session d'orientation permettant de construire son projet de volontariat. Il s’agissait de vérifier les attentes de chacun à travers ce départ en mission. Les témoignages appuyaient sur le décalage fréquent entre les attentes et ce qui se passe sur place. L’idée d’être au service de ce qui se passe, de requestionner la fiche de poste de temps en temps en lien avec le partenaire semblait primordial.

Télécharger
Fiche de poste de Charly
en tant que coordinateur du centre de ressources
DCC_poste_VSI_Charly.pdf
Document Adobe Acrobat 156.2 KB
Télécharger
Fiche de poste d'Aurélie
en tant que Chargée de projet "éducation à la citoyenneté / développement durable"
DCC_poste_VSI_Aurelie.pdf
Document Adobe Acrobat 155.4 KB

Première session de formation au départ

27/05/12

 

Nous avons suivi, Aurélie et moi, notre première session de formation au départ avec la DCC au centre spirituel des Naudières à Rezé (44). Cette première session avait pour objectif d’échanger, réfléchir sur les logiques interculturelles et parler de nos motivations pour partir en Volontariat de Solidarité internationale (VSI). Les formateurs étaient tous d’anciens volontaires DCC, 3 couples et une femme. Vingt-cinq participants ont pris part à la formation, des profils variés : étudiants, retraités, couples,
célibataires... et venant de tous les coins de France et même une Grecque, vivant à Berlin. Échanges très riches ! Nous allons retrouver certains d’entre eux le week-end prochain à Cesson-Sevigné pour la session d’orientation.

Charly 

Photo du groupe, dimanche en fin de journée
Photo du groupe, dimanche en fin de journée

Yidika à l'école Notre Dame de Quintin

25/05/12

 

Aurélie et Charly étaient à l’école primaire Notre Dame de Quintin qui avait décidé (sur l’excellente proposition de Laura Gestin) de choisir notre association Yidika comme bénéficiaire de son opération annuelle de solidarité. Très belle journée passé en compagnie des enfants et un accueil chaleureux de l’équipe pédagogique.
Une journée qui s’est terminée par une très belle prestation chantée !